samedi 18 novembre 2017

Influences familiales

   Ce spot, vantant des lunettes, brosse le portrait d'Eva de sa naissance jusqu'à l'âge adulte. Il insiste sur les influences voire les héritages qui forgent sa personnalité unique. La famille y tient une place de choix, encore et toujours...
   Et vous, de qui tenez-vous ce ravissant nez en trompette?

dimanche 12 novembre 2017

#Genealogix ou comment je suis tombé(e) dans la généalogie tout petit ! Episode 2


Yann, 13 ans, mène l’enquête auprès de ses proches.


   C'est à l'âge de 13 ans que Yann éprouve le besoin de connaître ses racines. Né à Paris, il savait que ses grands-parents n'en étaient pas originaires, et si ses racines bretonnes lui étaient déjà connues, les trois-quarts des régions d'origine de ses ancêtres lui étaient alors inconnus.

   Il interrogea toutes les personnes de sa famille, avant de se lancer réellement dans des recherches qui lui ont fait remonter jusqu'à l'époque du règne de Louis XV, pour toutes les branches confondues.

   Les difficultés rencontrées sur le chemin de ses recherches furent pour lui source de stimulation, rendant la généalogie parfois aussi haletante qu'une enquête ! 

   Depuis, il sillonne chaque été les routes de France, à la recherche de documents d'archives et témoignages des parcours de vie de ses ancêtres.

   Mais ce qu'il aime surtout, c'est la capacité rassembleuse de la Généalogie : Yann organise des fêtes de famille où les cousins se réunissent autour de l'arbre généalogique, qui fédère des individus au sein d'une même et grande famille ! 

   Aujourd’hui Yann, 19 ans est étudiant en Sciences Politiques à Paris. C’est aussi le vice-président de l’association Les Jeunes et la Généalogie.


Appel à témoignages : #Genealogix

   Si comme un certain Gaulois d’Armorique vous êtes tombé(e) dans la marmite tout petit, racontez-nous vos débuts en généalogie.
   Le 12 de chaque mois, nous publierons un récit dans la rubrique « comment je suis tombé(e) dans la généalogie tout petit ! »
Nous contacter et nous faire part de votre témoignage : lesjeunesetlagenealogie@gmail.com


samedi 4 novembre 2017

Photos des Français en famille

   Des photographies de famille extraites des archives Roger-Viollet, gage de qualité, nous font visiter la France entre 1848 et 2014. Nous suivons l'évolution de la cellule familiale, des relations, de la place de la femme et de l'enfant. Les images, du daguerréotype au selfie, sont étonnantes, émouvantes et toujours source d'étonnement et de questionnement.
   A regarder en famille avant de sortir nos propres archives!

Les Français en famille de Lionel Cartegini, édition Gründ, 2014.

vendredi 27 octobre 2017

L'arbre au fil des saisons


  Magnifique album! 23 pages cartonnées pour nous faire découvrir le même cerisier à travers les saisons. Les dessins sont poétiques et colorés. On y découvre la pluie, les feuilles, les fleurs, les fruits mais aussi les habitants et visiteurs de cet arbre décoratif. Oiseaux, écureuils, enfants lisant sur ses branches ou avalant cerises et flocons de neige, lapins ou encore renard l'animent. Il tient debout en éventail pour nous faire admirer ses branches.
   Un compagnon pour toute l'année qui décore chambre ou bureau!

Arbre, par Amandine Laprun aux éditions Actes Sud junior, 2017

samedi 21 octobre 2017

A toutes les familles

   Dans cet album nous suivons 10 familles dans différents moments de leur vie quotidienne. Les atouts de ce livre résident dans la diversité: des modes de vie, des continents et des familles elles-mêmes. Enfant handicapé, enfant élevé par ses grands-parents, par une maman, par deux papas, dans une famille recomposée... Cet ouvrage rappelle le jeu des familles actuelles que nous avions fortement apprécié.
   Encore un hymne à la différence et à la tolérance!

Familles par Patricia Hegarty et Ryan Wheatcroft, les albums du Père Castor, édition Flammarion jeunesse.

jeudi 12 octobre 2017

#Genealogix ou comment je suis tombé(e) dans la généalogie tout petit! Episode 1


   Lors du Congrès National de Généalogie qui s’est déroulé au Havre du 8 au 10 septembre 2017, l’association Les Jeunes et la Généalogie a reçu sur son stand de jeunes généalogistes.

   Pourquoi et comment se sont-ils lancés sur les traces de leurs ancêtres ? C’est ce qu’ils nous ont raconté. Voici quelques témoignages.

Gladys, 19 ans, étudiante à Rouen part à la recherche de ses racines d’outre-mer.

   Ce sont les récits de sa mère sur ses ancêtres esclaves et ses origines d’outre-mer qui l’ont amené au salon de généalogie du Havre ce weekend.
   Gladys éprouvait le besoin de mieux connaître le passé de sa famille. Mais elle se disait jusqu’à présent que cela devait être difficile de retrouver la trace de ses ancêtres qui ont vécu dans les départements d’outre-mer. Et comment retrouver des informations du temps de l’esclavage ? Les associations et services d’archives d’outre-mer présentes au Congrès ont guidé Gladys vers ses premières découvertes. Nous lui souhaitons de belles découvertes.

Enzo, 19 ans, étudiant en Histoire et sociologie au Havre, curieux, il rêve d’exotisme.

   Enzo connaît déjà les origines normandes et havraises de sa branche paternelle. Son père passionné d’histoire et de généalogie a déjà fait de nombreuses recherches qu’il a partagées avec son fils. Mais Enzo rêve d’exotisme. Est-ce en se penchant sur les origines de sa famille maternelle qu’il va parcourir du pays ? Sa mère est bretonne  c’est un début, les bretons sont réputés être de grands voyageurs ! Que ses ancêtres soient aventuriers ou simples paysans, Enzo est curieux de partir à la rencontre de son passé.

14 ans, élève au Havre, ce jeune garçon champion en paléographie a déjà attrapé le virus de la généalogie.

   Nous étions en train de démonter notre stand dimanche soir lorsqu’un jeune garçon est arrivé d’un pas décidé accompagné de son papa. Papa commence à expliquer que son fils souhaite étoffer l’arbre généalogique qu’il a commencé il y a quelques temps et qu’il sera là pour l’épauler. Mais finalement je  me demande lequel des deux va épauler l’autre… Notre jeune généalogiste s’est déjà renseigné sur les recherches généalogiques ! Après lui avoir prodigué quelques conseils méthodologiques qu’il a précieusement notés et pour prouver qu’il était fin prêt, il a lu d’une traite l’acte de naissance de Raymond Queneau encore affiché sur la paroi de notre stand et qui avait servi aux ateliers d’initiation du vendredi avec les scolaires ! Après avoir pris les coordonnées du cercle de généalogie locale (GGHSM), il a promis de nous tenir au courant de ses premières découvertes ! 

Appel à témoignages : #Genealogix

   Et vous, avez-vous attrapé le virus de la généalogie en culottes courtes ? Si comme un certain Gaulois d’Armorique vous êtes tombé dans la marmite tout petit, racontez-nous vos débuts en généalogie.
   Le 12 de chaque mois, nous publierons un récit dans la rubrique "comment je suis tombé(e) dans la généalogie tout petit ! "
Nous contacter et nous faire part de votre témoignage :
lesjeunesetlagenealogie@gmail.com
                      

dimanche 8 octobre 2017

BD généalogique et autobiographique





   Un arbre généalogique orne la première double page de ce roman graphique: nous sommes intrigués. Composé de portraits dessinés et colorés: nous sommes alléchés. Avec des noms, des prénoms aux consonances internationales et des lieux très divers (Naples, Beyrouth, Moscou, Istanbul et même Angers!): nous sommes convaincus de la nécessité de lire cet ouvrage.
   L'auteure plonge dans l'histoire de sa famille en s'appuyant sur des photos de couples et des témoignages. Nous la suivons à travers les époques, parfois tourmentées, et les pays jusqu'à son quotidien de jeune libanaise. Le dessin est clair, le coloriage soigné, le propos réaliste et humaniste.
   Plongez-vous dans ces pages!
Toutes les mers de Michèle Standjofski, éditions des ronds dans l'O, 2017